«Afin de mieux servir toutes sortes de besoins Vincent convoqua, autant qu’il put, riches et pauvres, humbles et puissants, et utilisa tous les moyens pour leur inspirer le sens du pauvre – image privilégiée du Christ – et les exhorta à aider les pauvres directement et indirectement. » Constitution CM. Rome 29 juin 1984.

Le but de la Congrégation de la Mission est de suivre le Christ évangélisateur des pauvres. Cet objectif est atteint lorsque ses membres et communautés, fidèles à Saint Vincent:

  • Cherchent de toute leur force à revêtir l’esprit même du Christ (RC I, 3), pour atteindre la perfection correspondant à sa vocation (RC XII, 13).

  • Se dédient à évangéliser les pauvres, en particulier les plus abandonnés.

  • Aident à la formation du clergé et des laïcs et les conduisent à participer pleinement à l’évangélisation des pauvres.

La Congrégation de la Mission, depuis l’époque de son fondateur et par son inspiration, se reconnaît appelée par Dieu pour mener à bien le travail de l’évangélisation des pauvres.

«Rassemblant les préoccupations des évêques asiatiques, Jean-Paul II a déclaré que si l’église « doit remplir son destin providentiel, l’évangélisation, telle une prédication joyeuse, patiente et progressive de la mort et de la résurrection salvifique de Jésus-Christ, doit être votre priorité absolue. » Ce qui est vrai pour tout le monde. » (EG, 110)

De plus, chacun de ses membres ose dire avec Jésus: Nous avons été envoyés pour Evangéliser les pauvres (Lc 4,43)

La Congrégation de la Mission est officiellement appelée Congregatio Missionis (CM). Aussi appelé “lazaristes”, pour avoir eu son origine dans le Prieuré de Saint Lazare à Paris. Ils sont également reconnus comme “vincentians” dans les pays anglophones, en Espagne comme “Paules” et en Amérique Latine comme “Vincentinos”.

La devise de la Congrégation: “Evangelium pauperibus misit me”, “Il m’a envoyé évangéliser les pauvres.” Le 17 avril 1625 marque la date de son Institution, dans laquelle les seigneurs de Gondi – Famille des territoires dans lesquels monsieur Vincent a servi en tant qu’Aumônier – ont signé un contrat avec Saint Vincent de Paul par lequel ils lui ont donné une pension afin de permettre la durabilité économique à son projet de Congrégation.

Le but spécifique, tel qu’indiqué par son nom officiel, est de faire des missions parmi les pauvres, en particulier les paysans qui, au moins à l’époque de la fondation, étaient très abandonnés. Puis Saint Vincent s’est rendu compte que les bons effets des missions seraient bientôt perdus s’ils n’étaient pas entretenus par de bons prêtres, et c’est pourquoi il s’est voué à ce ministère, d’abord avec les Exercices Spirituels des Ordinands, ensuite avec les conférences des prêtres du mardi puis avec l’établissement et la direction des séminaires diocésains.

La Communauté dont avait rêvé Saint Vincent de Paul était une réalité pleine de vie quand il mourut en 1660. Entre 1625 et 1654, il y eut 26 fondations, 19 en France, 4 en Italie, 2 en Barbarie et 1 en Pologne.

La Révolution de 1789, et la France presque dévastée, fut l’occasion d’une plus grande diffusion par le monde des missions, tant au Moyen-Orient qu’à l’extrême, tant en Amérique qu’en Asie.  L’implantation missionnaire en Chine fut particulièrement significative.

Au début du troisième millénaire la Congrégation s’est élargie partout dans le monde à 39 Provinces, 4 Vice-Provinces.

Congrégation de la Mission
71 rue du Genêt d'Or - 42320 Valfleury
 
04 77 20 85 73

 

 

  © 2020 Sanctuaire Notre Dame de Valfleury                Mentions  Légales                        Contactez-nous