LA STATUE DE LA VIERGE AU GENÊT D'OR

Sculptée dans du hêtre, et mesurant 68 cm de haut, la statue de la Vierge date du IXème siècle, mais grossièrement restaurée fin du XIème siècle (tête de la Vierge, Enfant Jésus) probablement par les moines de la Chaise-Dieu, après une grave mutilation survenue après l’effondrement de la chapelle primitive.

Les traces de peinture montrent que la statue était initialement polychrome. Cachée dans une cave pendant la Révolution, elle a reçu alors une couche d’émail noire la rendant semblable aux traditionnelles Vierges Noires. En 1969 elle a subi un décapage qui lui a restitué la couleur « vieux bois » actuelle.

"La Vierge est représentée « assise sur un trône dans une attitude frontale ; figée et grave, présentant au monde, de la main droite ouverte, son Fils Jésus-Enfant, assis sur ses genoux, qui bénit de la main droite et tient un livre dans la main gauche ; il est vêtu d’une tunique et d’un manteau ». (Bernadette CARCEL, La Vallée Fleurie », p. 21).

 

La Vierge Marie est revêtue d’un grand manteau aux plis souples, qui retombe sur les bras et déborde sur le siège ; au devant il tombe sur les genoux à la manière d’une chasuble. La robe de la Vierge Marie est relevée sur ses pieds et permet d’apercevoir un tapis jeté sur les animaux du marchepied. Ces deux animaux adossés aux pattes griffues semblent se rebeller, ouvrant une gueule aux dents énormes, tirant leur langue ou crachant des flammes. Cela nous rappelle le livre de la Genèse où la Femme écrase la tête du Serpent (Gn 3). Cependant, ici, figurent deux bêtes...est-ce une allusion aux hérésies d’Arius et de Nestorius qui divisent la chrétienté à cette époque ? S’agit-il d’une référence aux deux bêtes de l’Apocalypse (Ap 13) ou au psaume 90 "tu écraseras le lion et le dragon"? 

La tête de la Vierge est couronnée d’un diadème, lequel resserre un voile qui retombe sur les épaules de la Vierge Marie, et tiré en partie vers l’avant, il est fixé par un nœud sur sa gorge.

La Vierge et l’Enfant Jésus de la statue de Notre Dame du Genêt d’Or, sont coiffés – lors des fêtes mariales - de deux couronnes en métal argenté. Ces deux couronnes ont été réalisées à Rome. Par délégation de Rome, le Couronnement de la Vierge et de l’Enfant, se fit le 31 mai 1860 par Mgr Lyonnet, évêque de Valence, subdélégué de l’archevêque de Lyon.

 

Les manteaux en tissus datent de la fin du XIX siècle et ils en ont remplacé d’autres qui existaient en 1803. Ils sont actuellement de cinq couleurs: doré, blanc, bleu ciel, bleu nuit et rouge.

Congrégation de la Mission
71 rue du Genêt d'Or - 42320 Valfleury
 
04 77 20 85 73

 

 

  © 2020 Sanctuaire Notre Dame de Valfleury                Mentions  Légales                        Contactez-nous